21/20-165 Encourager l’empowerment des femmes par la valorisation de la parole & du leadership – Eirene Suisse

Le taux de violences sexuelles basées sur le genre (VSBG)est élevé en Ouganda. Les facteurs en sont les normes patriarcales, la stigmatisation liée au HIV, le manque d’accès à l’éducation et l’alcoolisme. De ce fait, 56% des femmes (15 à 49 ans) ont déjà expérimenté des cas de VSBG. Dans ce contexte, GWED-G, l’organisation locale partenaire, défend l’égalité des genres et remédie aux VSBG en développant des programmes augmentant la représentation et la participation des femmes dans les décisions politiques. GWED-G excelle en termes de formation et de sensibilisation. Cependant, leurs activités manquent de visibilité et l’organisation peine à communiquer ses succès.

Ce projet vise ainsi à travailler sur 2 axes : la communication externe des activités auprès des autorités locales, de la population et des organisations de la société civile ; la communication interne entre direction et collaborateurs, contribuant à sa consolidation institutionnelle. Il permettra ainsi de démultiplier les effets déjà déployés sur le terrain.

Bénéficiaire

48’840 bénéficiaires directs : femmes et filles pauvres et vulnérables, âgées de 14 à 50 ans, ainsi que les victimes de la guerre (femmes et filles, hommes et garçons) 229’548 bénéficiaires indirects.

Partenaire local :

Gulu Women Economic Development and Globalization

(GWED-G)

Financement :
VSS année 1 : CHF 7’021

VSS année 2 : CHF 15’741

VSS année 3 : CHF 16’196

Coût total du projet : CHF 86’571

Organisation

EIRENE Suisse

Secteurs d’activités

Droits humains

Démocratie & Paix

Objectif agenda 2030

Statut du projet

En cours

Durée

2020-2022

Pays

Ouganda

Continent

Afrique