22-190 – Selva Joven – Agir pour la conservation des écosystèmes – Projet Nauyaca

Projet Nauyaca Projet 22-190

Après deux ans d´incertitude causée par la pandémie de Sars-Cov-2, le projet Selva Joven projette un nouvel horizon : 1) poursuivre et renforcer la formation d´une troisième génération de bénéficiaires dans le domaine de l´agroécologie, en présentiel et désormais également en ligne ; 2) poursuivre l’assistance technique aux projets de transition des bénéficiaires ; 3) progresser dans la cohésion et la dynamique de coopération en réseau ; 4) et c’est la particularité de ce projet, agir en faveur de la conservation des écosystèmes à travers des contenus spécifiques (documents, vidéos, pédagogie présentielle et en ligne) et un centre de formation spécialisé en la matière. La conservation et la protection de la biodiversité représentent en ce moment une tâche prioritaire pour faire face au présent et léguer un environnement sain aux nouvelles générations. Ce projet développera un modèle d’intervention axé sur l’utilisation durable et la conservation, toujours à partir de la formation des jeunes en milieu rural. 

L’économie de la reprise n’est pas encore claire. Des organisations telles que le Fonds monétaire international (FMI), prévoient qu’en 2022, l’économie mexicaine devrait croître d’environ 2,8 %, bien que certains économistes aient commencé à revoir à la baisse leurs prévisions en raison de politiques économiques erratiques et d’un climat politique conflictuel alimenté par le gouvernement lui-même. De plus, l’augmentation du coût de la vie est évidente en raison d’une vague inflationniste qui a atteint 7 %, la plus forte inflation depuis près de 40 ans. Bien que le Mexique ne soit pas l’un des pays les plus pauvres du monde, il est l’un des plus inégalitaires et fait partie du 25% des pays les plus inégalitaires, avec une population pauvre qui atteint 44% de la population, ce qui représente quelque 55,7 millions de personnes.  L’inflation est donc un risque d’aggravation de la pauvreté. Dans ce contexte, il ne sera pas facile de modérer la dévastation, mais ce n’est pas impossible non plus si les gouvernements et la société mondiale agissent dès maintenant. Attention, tomber dans le désespoir est aussi dangereux que de tomber dans le déni, d’autant plus que l’humanité dispose d’immenses ressources pour éviter le cataclysme environnemental. Tout ce dont nous avons besoin, c’est de connaissances spécialisées, de l’organisation, de la volonté et de la coopération. 

Bénéficiaires : 

62 jeunes agriculteurs.trices, 31 femmes et 31 hommes, appartenant à 60 familles différentes, chaque famille comptant en moyenne 5 membres.

Partenaire local :

L’association mexicaine Agriculture du Bien Commun ABC. 

L’ABC, qui regroupe des agriculteurs bio, des commerçants et des spécialistes en agroécologie, a été créé dans le but de promouvoir une agriculture saine, durable et juste, ainsi qu’une certification participative où les consommateurs, les agriculteurs et les spécialistes reconnaissent l’engagement des producteurs. 

L’association, le Rancho El Amate, met à disposition les installations où se réalise la formation présentielle à Chalmita, dans l’Estado de México. 

Financement :
VSS année 1 : CHF 23’629

VSS année 2 : CHF 16’250

Coût Total du projet : CHF 308’795

Organisation

Projet Nauyaca

Secteurs d’activités

Agriculture

Ecologie

Economie

Objectif agenda 2030

Statut du projet

En cours

Durée

2022 – 2024

Pays

Mexique

Continent

Amérique du Sud