Header
Ombre-haut

Description

Bien qu’étant l’un des pays les plus pauvres de la planète, le Népal possède un héritage culturel impressionnant développé au fil des siècles. A ce patrimoine est associé un savoir-faire artistique et artisanal qui, bien que contribuant au développement touristique – l’une des sources de revenus les plus importantes du Népal –, tend à disparaitre.

Le projet Bhavisya vise à renforcer la capacité des organisations et partenaires actifs au Népal pour donner une chance à des jeunes népalais issus de milieux défavorisés de combiner formation scolaire et professionnelle dans le domaine de l’artisanat. Un modèle de formation duale sur 3 ans, dans les domaines de la peinture traditionnelle, du travail du bois, du tissu et du papier et de la poterie, permet à des jeunes de fréquenter l’école le matin (école semi-privée) et un atelier artisanal l’après-midi.

Objectifs

Soutien à la formation scolaire et professionnelle, intégration professionnelle, renforcement des capacités organisationnelle des partenaires népalais, promotion de la culture et de l’artisanat népalais

Bénéficiaires

15 jeunes en formation, 10-15 jeunes (programme de soutien à l’emploi), 6 collaborateurs et 9 entreprises népalaises

Partenaire local

Bhavishya Népal

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 30’000.–

Localisation

Népal, Bhaktapur

Résultats

Un changement des priorités a eu lieu en cours de projet. Compte tenu des résultats de l’année 2018 et des souhaits des jeunes, le comité de Bhavisya Suisse a décidé d’inverser la priorité des objectifs de formation. Dorénavant, l’objectif premier est d’obtenir le SEE ouvrant la porte aux études, avec une formation professionnelle dans l’artisanat, qui peut être exercée par ceux qui ne l’obtiendraient pas, ou en activité lucrative complémentaire par ceux qui poursuivent des études. Cette réorientation des objectifs implique que Bhavisya maintienne un contact, voire un soutien pour les jeunes poursuivant des études.

Le programme emploi initialement prévu a été remplacé par un suivi de tous les jeunes ayant terminé leur formation afin de déterminer la nécessité d’un soutien complémentaire pour les jeunes qui ne pourraient complètement financer la suite de leur formation et leur entretien. Ce soutien est conditionnel (poursuite des études) et limité.

13 jeunes (9 filles /4 garçons) ont suivi le programme de formation scolaire et professionnelle d’avril 2016 à août 2019. 3 jeunes ont commencé leur formation en 2017 et 5 en 2019. Les 13 jeunes qui ont passé leur SEE en 2019 l’ont réussi (fin de scolarité secondaire 1). Ils ont, pour la plupart, décidé de poursuivre leurs études tout en continuant pour certains à travailler dans l’artisanat pour les financer.

Le staff et le comité népalais ont mené à bien les démarches compliquées de reconnaissance et d’autorisation par l’administration népalaise. La gestion collective du shop s’est avérée plus compliquée que prévu. En 2019 il a été repris par un seul partenaire.

La boutique en ligne, qui promeut la culture et l’artisanat népalais en Suisse, obtient un chiffre d’affaires d’environ CHF 5'000.- par an.

2 professionnels volontaires et 2 stagiaires ont travaillé 2 mois au Népal pour le projet

Le bilan du projet de formation 2016- 2019 est globalement positif. Les résultats obtenus par les jeunes ont dépassé les attentes. Cependant, nous avons dû remettre en question les priorités pour les adapter aux réalités népalaises. L’artisanat n’est pas considéré comme une voie d’avenir par la majorité des jeunes népalais et les conditions salariales de ces branches ne sont pas toujours optimales. Nous avons donc renversé les priorités en mettant un accent plus marqué sur la formation scolaire et la possibilité de poursuivre des études pour ceux qui le peuvent. Pour le futur, le projet continue, mais il sera en perpétuel réaménagement pour l’adapter aux besoins et aux réalités népalaises

» 115-16_Bhavisya.pdf