Header
Ombre-haut

Description

Selon l’Human Development Report 2014, le Myanmar est l’un des états les moins développés au monde, avec près de 26% de sa population au-dessous du seuil de la pauvreté. Les jeunes, surtout les filles, constituent les premières victimes de cette situation: sans qualifications, obligés de mendier ou de faire des travaux à très faible revenus, ils sont exposés aux violences de toutes sortes, à la criminalité, à la maladie et à la prostitution. Pour les soutenir, le projet de FXB privilégie une approche holistique qui développe à la fois leurs aptitudes professionnelles, sociales et personnelles: formation solide et pratique dans un métier choisi (couture, décoration, travail du métal…), mais aussi santé, prévention, liens communautaires et estime de soi sont abordés de manière globale pour offrir un avenir sain aux bénéficiaires.

Objectifs

Offrir une formation globale à durée variable (4-22 mois), qui permette aux bénéficiaires de s’insérer dans le monde de l’emploi et de mener une vie digne.

Bénéficiaires

80-150 jeunes birman-e-s vulnérables et en situation précaire.

Partenaire local

FXB Myanmar

Durée

1 an

Montant recherché

CHF 50’000.–

Localisation

Myanmar, Yangon

Résultats

Le taux de réussite n’a pas atteint les 100% visés, car il y a eu 19 abandons en cours de formation.

En plus des cours de formation professionnelle, FXB fourni de l’éducation informelle aux étudiants, en langue et en mathématique. Les écoliers participants uniquement aux cours d’éducation informelle sont encouragés à rejoindre le cursus scolaire officiel.

Au cours de la période du rapport, 5 étudiants ont trouvé du travail grâce au réseau de FXB dans le secteur.

Afin que les étudiants aient des vies saines et responsables, les instructeurs de FXB leur fournissent différents cours concernant leurs capacités et compétences personnelles (sensibilisation au VIH/sida et autres maladies transmissibles - santé sexuelle et reproductive – hygiène – nutrition – protection de l’environnement - sensibilisation au trafic d’êtres humains - droits des femmes, à l’égalité des genres et aux violences domestiques). Les étudiants ont régulièrement suivi ces cours.

» 106-15_Fiche_-_FXB-Rapport_final-web.pdf