Header
Ombre-haut

Description

L'accès à l'éducation est difficile, en terme d'offre (trop peu d'école) ainsi qu'en terme d'accès, car l'école est souvent trop chère pour les familles, en particulier pour les familles défavorisées du vieux quartier de Bobo-Dioulasso.

Objectifs

Agrandir l'école de l'association Paradis

Bénéficiaires

400 élèves

Partenaire local

Association Le Paradis, de Bobo-Dioulasso

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 34’200.―

Localisation

Burkina Faso, Bobo Dioulasso

Résultats

L'école du Paradis est au cœur des activités de l'association. Elle est passé en 6 ans de 40 à 200 élèves, couvrant du CP1 au CE 2, soit 4 niveaux sur 3 classes. Face au succès de l'école, il est devenu nécessaire de l'agrandir. Le projet d'une nouvelle école a démarré il y a deux ans, période nécessaire à l'obtention d'un terrain à proximité de l'école actuelle ; ceci afin de limiter les transports des élèves et de rester au sein du vieux quartier.

Le chantier actuel est en cours, avec 3 classes déjà construites, auxquelles il faut ajouter 3 classes sur un deuxième niveau qui reste à bâti. L'inauguration est prévue pour la rentrée 2008-2009, et permettra d'accueillir environ 400 élèves, du CP1 au CM2, niveau après lequel les élèves pourront rejoindre les structures scolaires publiques.

Les frais d'écolage sont partagés entre les familles et l'association, donc réduits. Une association des parents d'élèves officielle est en train de voir le jour. L’école est agrée par l'inspection du travail du ministère de l'éducation nationale, qui s'est engagé à couvrir une partie de la charge salariale liée à l'augmentation des effectifs de la nouvelle école.

» 07_Fiche_-_Le_Paradis_Grand_Centre_web.pdf

En Images

  • Site_construction_photo_auvant__1_
  • Site_dsc00309_b
  • Site_imga0017