Header
Ombre-haut

Description

En RDC, les carences de formation pédagogique des enseignants sont importantes, certains disposent même d’un bagage éducatif et culturel insuffisant. On constate aussi une absence de formation spécifique des directeurs et inspecteurs, une pénurie de matériel scolaire et didactique.

En visant l’harmonisation des pratiques de formation CPA et en proposant des outils méthodologiques, la Fondation veut mettre la priorité sur « l’outillage » de ses formateurs africains afin qu’ils jouent leur rôle de multiplicateurs compétents et assurent la pérennité des projets.

Objectifs

Contribuer à l’amélioration de l’éducation de base par le renforcement des compétences des enseignants.

Bénéficiaires

80 enseignants-stagiaires, 8 formateurs d’enseignants, 10 directeurs et inspecteurs.

Partenaire local

Ecole Nsemo et Ecole Saint LWANGA

Durée

1 an

Montant recherché

CHF 84’700.–

Localisation

Congo, Kikwit

Résultats

En visant l’harmonisation des pratiques de formation CPA et en proposant des outils méthodologiques, la Fondation veut mettre la priorité sur « l’outillage » de ses formateurs africains, afin qu’ils jouent leur rôle de multiplicateurs compétents et assurent la pérennité des projets. Les différents stages et séminaire organisés au Mali, au Congo RDC et au Togo ont globalement atteints les objectifs fixés. Il ressort que la difficulté principale est le niveau de français des stagiaires, qui est plutôt rudimentaire. Beaucoup de dialectes sont utilisés dans la vie courante. Au Mali, il y a un besoin de renouveler l’équipe de formateurs qui devient vieillissante. Les jeunes enseignants et les jeunes formateurs sont de plus en plus enclins à entrer dans le changement pédagogique et didactique.

» 14-89_Fiche_-_CPA-Rapport_final-web.pdf