Header
Ombre-haut

Description

Le taux de scolarisation des filles du Tchad est particulièrement faible. 86% des femmes au Tchad seraient analphabètes. C’est pourquoi le Centre de Santé de M’Balkabra a construit une école sur son territoire où 75 filles reçoivent un enseignement primaire suivi. Cette école fonctionne bien mais ne suffit pas à satisfaire la demande. Ainsi, le centre cherche à construire un deuxième bâtiment, où seront aménagées 3 classes pour 120 filles. Nous nous appuyons sur les expériences et les connaissances pluri-décennales de la congrégation à laquelle appartiennent les responsables du Centre en matière de constructions scolaire et d’enseignement en Afrique, ainsi qu’à la forte implantation du Centre dans le contexte local. Le projet est une réponse au faible statut social de la femme au Tchad et à la faiblesse institutionnelle dans ce domaine. C’est aussi une occasion de soutenir un processus de coopération Sud-Sud.

Objectifs

Améliorer le statut et la situation de la femme en milieu rural tchadien. • Donner la possibilité de suivre un cycle complet d’enseignement primaire aux filles de la région. • Former des enseignants autochtones (indépendance progressive). • Construire un bâtiment d’école primaire pour filles pouvant accueillir 120 élèves.

Bénéficiaires

Les filles de la région

Partenaire local

Centre de Santé de M’Balkabra Ministère Tchadien de l’Enseignement Fondamental

Durée

1 an

Montant recherché

CHF 21’600.– sur un total de 72’000.–

Localisation

Tchad, Logon Occidental

» 77-13_Frere_Regis_Balet_Batiment_scolaire_M_Balkabra.pdf