Header
Ombre-haut

Description

Le système éducatif au Rwanda privilégie les études scientifiques et ce dans le cadre de la politique nationale qui veut faire du Rwanda un pays technologiquement avancé. Cette politique comporte plusieurs risques : • Les jeunes suivent une formation qu’ils n’ont pas choisie eux-mêmes, d’où le désintéressement et les échecs. • Les finalistes des écoles secondaires dont la formation est scientifique ne se retrouvent pas dans la société s’ils ne sont pas admis à l’université. • Quant bien même un poste exige un diplôme du niveau A2 (humanités ou maturité) les jeunes ayant suivi les sections scientifiques n’ont pas de compétences pratiques requises dans les travaux non scientifiques. • Le diplôme des humanités n’étant pas valorisé, les jeunes qui l’ont choisi sont condamnés au chômage. Il convient d’apporter une réponse concrète au chômage important parmi les jeunes. Favoriser l’insertion des jeunes (et surtout ceux qui sont en échec scolaire à la fin du cycle) dans le monde du travail en les formant en entreprise.

Objectifs

Renforcer la formation professionnelle chez les bénéficiaires de la bourse en premier lieu et chez d’autres jeunes en général ; • permettre aux jeunes rwandais en difficultés (échec à la fin du tronc commun), d’apprendre un métier de façon professionnelle ; • assurer le bon déroulement de la formation ; • aider les jeunes rwandais à démarrer leur propre entreprise.

Bénéficiaires

Les boursiers retenus

Partenaire local

GNE (Groupe Nos Enfants)

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 11’286.– sur un total de 17’840.–

Localisation

Rwanda

» 75-13_Grandir_a_Butare_Formation_professionnelle_en_entreprise.pdf