Header
Ombre-haut

Description

Au Burkina Faso, 67 % des habitants dépendent de l’agriculture ou de l’élevage et près de la moitié de la population rurale vit au-dessous du seuil de pauvreté. Dans la province du Gourma, la situation en matière d’assainissement est catastrophique : 94% des ménages ne possèdent pas de latrines, en grande partie par manque de moyens financiers. Les bonnes pratiques d’hygiène ne sont pas acquises (94% des enquêtés déclarent ne pas se laver les mains après défécation) et de nombreux habitants des villages reculés n’ont pas accès à l’eau potable. Cette situation a des conséquences directes sur la santé puisque 79% des maladies recensées sont des maladies diarrhéiques directement ou indirectement imputables à une absence d’assainissement. Le projet de l’association Morija améliore l’accès à l’eau potable, favorise l’assainissement et sensibilise la population de Gourma à l’égard de l’hygiène.

Objectifs

Contribuer à atteindre l’Objectif 7 du Millénaire pour le Développement lié à l’eau et à l’assainissement et améliorer les conditions de vie des communautés de la région.

Bénéficiaires

La population rurale des 45 sites de constructions répartis sur 6 communes. Bénéficiaires directs : Puits : 13’500 personnes. Latrines familiales : 10’125 personnes. Sensibilisation : 13’500 personnes.

Partenaire local

Morija Burkina, Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Hydraulique et des Ressources Halieutiques (DRAHRH), communes rurales.

Durée

1 an

Montant recherché

CHF 50’000.– sur un total de 1’236’762.–

Localisation

Burkina Faso, province du Gourma

» 68-13_Morija_Wash_Burkina_.pdf