Header
Ombre-haut

Description

Au village de Chapaluppada, dans l’Etat de l’Andhra Pradesh, la pêche est l’occupation traditionnelle principale, mais en raison de la concurrence des sytèmes industriels, les rendements sont extrêmemement maigres. Le taux d’analphabétisme est estimé à 70% et nombre de jeunes n’ont pas de travail et sont désoeuvrés. Il n’y a aucun médecin qualifié dans le Panchayat. L’accès à l’eau potable est un problème majeur tout comme l’hygiène générale et l’assainissement. Il n’y a que quelques toilettes à disposition pour une population d’environ 2’000 personnes.

Le projet vise à améliorer ces conditions sanitaires par la construction de toilettes, l’installation de poubelles et la sensibilisation. De plus il vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial des femmes, en développant une micro-entreprises de production de serviettes hygiéniques à bas prix. L’accès à cet accessoire est en effet un énorme problème en Inde.

Objectifs

  • Améliorer l’accès à l’eau potable, l’assainissement, le recyclage des déchets, la sensibilisation à l’hygiène publique.

  • Promouvoir la capacité entrepreneuriale des femmes

Bénéficiaires

100 femmes, 64 hommes et 500 ménages de Chapaluppada

Partenaire local

FXB India Suraksha

Durée

1 an

Montant recherché

CHF 18’483.–

Localisation

Andhra Pradesh, Inde

Résultats

L’hygiène générale de la communauté a pu être considérablement améliorée. Du point de vue des infrastructures :

  • construction de 92 latrines et création d’un comité d’assainissement
  • installation de 30 poubelles
  • accès à l’eau potable pour tous les bénéficiaires

Du point de vue de la sensibilisation de la population, entre autres :

  • vaste campagne de sensibilisation, à travers des opérations de porte à porte, des peintures murales, des cours de théâtre pour informer les enfants,
  • organisation de séances de formation sanitaire promouvant la prévention des maladies (hygiène et notamment l’importance de l’hygiène menstruelle), les diagnostiques précoces et l’adhésion aux traitements.

Du point de vue de la santé :

  • Les 102 familles bénéficiaires mangent équilibré et ont inclus les légumes dans leur régime alimentaire, grâce, notamment à la constitution de 26 jardins potagers individuels et de 2 jardins potagers collectifs.
  • Plus de 1000 patients ont été traités dans les camps médicaux et 65 cas ont été référés aux hôpitaux gouvernementaux pour un traitement plus poussé.

La scolarisation et la formation des enfants et des adultes ont donné de très bons résultats :

  • 68% des enfants allant à l’école ont amélioré leurs notes.
  • Des cours intensifs sont dispensés spécifiquement pour les enfants ayant abandonné l’école afin qu’ils puissent retrouver le niveau nécessaire pour retourner à l’école dès que possible : 24 enfants sur 26 ayant abandonné l’école ont été réintroduits dans le système scolaire.
  • 12 femmes illettrées ont passé un examen de 2ème cycle,
  • Un accueil extrascolaire et une bibliothèque pour les enfants ont été mis en place,
  • 45 adolescents ont été formés en informatique.

L’économie a pu être relancée et les femmes ont un revenu meilleur :

  • 28 femmes travaillent dans l’atelier de production de papier artisanal, 20 dans les ateliers de séchage et de conditionnement de poissons, 25 dans les ateliers de couture et 15 dans la laiterie. Un atelier de production de serviettes hygiéniques a également été mis sur pied et fonctionne correctement : 10 femmes y sont employées et engendrent un revenu régulier de 1'500 Rs par mois. Plus de 2'000 femmes ont été sensibilisées aux avantages de porter des serviettes hygiéniques.
  • Une coopérative a été fondée. Elle est complètement opérationnelle avec 130 membres qui se font des prêts sur une base rotative.

» 47-10_-_FXB_hygi_ne-final_web.pdf

En Images

  • Site_inde_serviettes-hygi_niques_c
  • Site_inde_serviettes-hygi_niques_web
  • Site_inde_serviettes-hygi_niques_b_web
  • Site_anti_d_f_cation___ciel_ouvert
  • Site_plan_d_assainissement
  • Site_femmes_entreprises-web