Header
Ombre-haut

Description

Au Pakistan, moins de 50% des jeunes filles sont scolarisées. Les raisons sont politiques (manque d’écoles), économiques (les écoles disponibles sont chères), socio-culturelles (l’éducation des femmes n’est pas jugée nécessaire, la préférence sexuelle pour les garçons est marquée), environnementales (les écoles sont éloignées et le trajet dangereux pour les filles). L’analphabétisme des filles et des femmes augmentent leur dépendance.Pour les familles pauvres, une des seules alternatives réside dans les écoles coraniques gratuites, avec un enseignement religieux et souvent idéologique et fondamentaliste.

Living Education veut offrir une alternative aux familles pauvres par la prise en charge d’une éducation de jeunes filles et la formation d’éducatrices de la petite enfance pour permettre aux bénéficiaires de sortir du cercle vicieux de la pauvreté et de l’analphabétisme, dans un esprit de tolérance religieuse.

Objectifs

Former des jeunes filles défavorisées dans une esprit de paix

Bénéficiaires

90 jeunes filles et 30 enfants, une dizaine d’enseignant-e-s d’un quartier pauvre d’Islamabad

Partenaire local

Living Education Trust

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 60’000.–

Localisation

Islamabad, Penjab, Pakistan

Résultats

Les activités de l’école se sont concentrées sur l’enseignement, le développement de la personnalité et de l’estime de soi, ainsi que la formation du caractère de chacun. Jusqu’à la 8e, presque toutes les élèves ont réussi leur année. Les résultats pour les classes supérieures sont les suivants :

  • 9e année : 30% de réussite

  • 10e année : 30% de réussite

  • 11e année : 60% de réussite

Les jeunes filles ont pu bénéficier de cours supplémentaires à l’internat. Chacune peut redoubler jusqu’à deux fois la même classe (par conséquent, les élèves peuvent suivre jusqu’à trois fois l’enseignement d’un même degré scolaire). Le relativement faible taux de réussite des 9e et 10e années s’explique par l’arrivée d’élèves en cours d’année. Toujours plus de jeunes filles se présentent à l’école 1 à 2 mois avant l’examen final et échouent, faute de préparation adéquate. C’est pourquoi LivingEducation a finalement instauré un examen d’entrée, dont la réussite est nécessaire à l’élève qui souhaite se présenter pour l’examen final, quelles que soient les références scolaires dont elle dispose.

» 42_Fiche_-_Living_Education_scolaris._jeunes_filles_web.pdf

En Images

  • Site_le_on_d_anglais
  • Site_le_on_d_ordinateur
  • Site_ma_tre_pakistanise
  • Site_ecole_de_couture_12_april_09_web
  • Site_internat_pour_jeunes_filles___ducation
  • Site_pakistan_199_bis