Header
Ombre-haut

Description

Depuis l’effondrement du gouvernement somalien en 1991, le pays est dans un état chaotique. Les organisations humanitaires – onusiennes et non-gouvernementales – n’y interviennent plus guère. La capitale, Mogadiscio, est en ruines et on estime que plus de 200’000 personnes déplacées vivent dans des camps de réfugiés dans un rayon de 20 km à la périphérie de la ville, dans des huttes en dôme ayant une armature de branchages et recouvertes de bâches en plastique.

S’agissant de l’éducation, la situation est alarmante : le taux de scolarisation primaire demeure l’un des plus bas au monde (22 %), la plupart des établissements ont fermé, y compris l’université nationale somalienne de Mogadiscio.

Hawa Abdi est le nom d’une femme médecin somalienne; c’est aussi le lieu d’un immense camp de huttes, sis à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio. Environ 30’000 personnes (6’000 familles) qui ont fui la capitale, y vivent le temps que leur lieu de domicile usuel soit à nouveau habitable, soit pendant des mois, voire des années. Les enfants ont besoin d’une école qui résiste aux intempéries : c’est le projet de l’association RAJO.

Objectifs

Favoriser l’accès à l’éducation et améliorer les conditions d’enseignement

Bénéficiaires

790 enfants du quartier « Hawa Abdi »

Partenaire local

Hawa Abdi

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 13’860.–

Localisation

Afgooye, Somalie

Résultats

L’école a été construite. La fondation Hawa Abdi a assuré la juste affectation des fonds et dirigé les travaux sur place. L’établissement accueille 12 classes de 45 à 50 élèves chacune et comprend :

  • 4 salles des classe et 2 salles des maîtres

  • 20 bancs

  • 4 tableaux noirs

  • 180 chaises

  • 4 sanitaires

» 41_Fiche_-_Rajo__cole_web.pdf

En Images

  • Site_1
  • Site_2
  • Site_image2022
  • Site_7
  • Site_image2025
  • Site_image2026