Header
Ombre-haut

Description

E-CHANGER travaille depuis plus de 50 ans en partenariat étroit avec des communautés locales, en Amérique Latine et en Afrique, afin de les renforcer et d’améliorer leurs conditions de vie. Cette démarche de longue haleine, implique des volontaires, « coopér-acteurs » entre le Nord et le Sud.

En Bolivie, pays le plus pauvre d’Amérique Latine, les personnes handicapées sont souvent marginalisées, cachées ; le handicap est encore un tabou et il n’existe pas de formation en éducation sociale. La tâche des deux volontaires suisses, éducateurs sociaux de formation, est d’appuyer le CREVA, une institution bolivienne qui accueille les handicapés. Ce projet vise donc à :

  • développer la prise en charge sociale des enfants handicapés

  • informer la population sur le handicap

  • créer un réseau de personnes ressources

  • appuyer un système itinérant de conseils aux familles, dans les régions isolées

  • développer la prise en charge par les pouvoirs publics des enfants handicapés.

Objectifs

Améliorer les conditions de vie des enfants handicapés

Bénéficiaires

Les enfants handicapés et leur famille du Valle Alto

Partenaire local

CREVA (centre de réhabilitation de Valle Alto)

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 44’000.–

Localisation

Valle Alto, Cochabamba, Bolivie

Résultats

Le projet a mis sur pied différentes activités :

  • visites à domicile pour les diagnostics socio-économiques : Des visites ont été réalisées dans les familles des villages et un enregistrement des enfants et des personnes handicapées a été réalisé, ainsi qu’une enquête socioéconomique des familles dans les villages concernés.

  • travail directement avec les parents : 80 % des familles ont participé à une rencontre ; les parents qui ont participé dans le Centre ont été sensibilisés, respectivement motivés à l'importance de s'engager dans la thérapie de leur enfant 5 familles ont été reçu un suivi personnalisé approfondi et 3 familles ont adapté leur mode de vie. La fiche socio-économique a été développée et est appliquée pour tous les enfants ; le personnel a été formé à cet effet et des procédures ad hoc ont été introduites.

  • organisation d’ateliers : 13 ateliers de groupes d’appui et d’échanges entre parents ont vu le jour. La création d’ateliers occupationnels (jardinerie, élevage d’animaux domestiques) a permis une évolution positive en matière d’estime de soi, de gestion des émotions et de relations interpersonnelles chez les enfants et les jeunes gens handicapés. Cette démarche s’est accompagnée d’un travail de sensibilisation des familles aux besoins de leur enfant. Malgré les progrès réalisés, encore beaucoup de familles occultent le handicap de leur enfant.

  • réalisation de dépliants d’informations : Dans le contexte de la nouvelle loi de 2011 qui oblige les municipalités à mettre à disposition un "Services des personnes handicapées", le travail de sensibilisation réalisé est un apport très appréciable.

  • en 2011, travail direct avec les enfants par la stimulation sensorielle et la formation des parents à cette approche, ainsi que la réalisation d’un guide pédagogique sur la méthode.

» 38_Fiche_-_E-CH_Bolivie_final_web.pdf

En Images

  • Site_valle_alto
  • Site_insertionsociale_enfantshandicapes2
  • Site_insertionsociale_enfantshandicapes1
  • Site_sandrine_et_j_r_my