Header
Ombre-haut

Description

l y a actuellement plus de 2.7 millions de réfugiés syriens en Turquie. Beaucoup cherchent à atteindre le Nord de l’Europe, mais un grand nombre demeure proche de la frontière turco – syrienne. Les femmes et enfants, ayant des difficultés à parcourir de grandes distances, et souvent sans homme pour les protéger, se retrouvent dans des situations d’extrême vulnérabilité. Il est extrêmement important de leur fournir un abri sûr, de scolariser les enfants et de donner la possibilité aux mamans d’apprendre un métier et la langue du pays.

Le projet de Human Action International vise, à travers le centre d’accueil- abri pour réfugiés Alrahma, à : - subvenir aux besoins des familles réfugiées; - leur apporter de l’encouragement, du réconfort, du soutien personnel et psychologique ; - former les femmes et les enfants afin qu’ils puissent acquérir une autonomie économique et sociale, et réussir leur intégration.

Objectifs

Valorisation et intégration des femmes réfugiées, aide psychologique, développement de l’autonomie économique, scolarisation des enfants.

Bénéficiaires

Veuves syriennes réfugiées et leurs enfants

Partenaire local

Comité du Centre AlRahma

Durée

1 ans

Montant recherché

CHF 22'000.-

Localisation

Reyhanli, Turquie

Résultats

Au cours de la dernière année, le projet s’est très bien déroulé et, pour HAI, les objectifs ont été atteints. Les femmes ont réussi à apprendre la langue turque ainsi qu'un métier et se sont montrées réceptives aux efforts de HAI de les motiver. Les thérapies et le coaching que les femmes ont reçu ont donné des résultats positifs. L'esprit communautaire et la sécurité inconditionnelle que le Centre AlRahma offre aux femmes a donné d'excellents résultats. Un résultat indirect du projet est que plusieurs femmes ont eu l'initiative de progresser dans la vie en trouvant un emploi et certaines en se remariant. Le Centre AlRahma est un projet à long terme. Pour HAI, ce projet continuera tant qu'il y aura des femmes et des enfants réfugiés qui vivent dans la précarité et qui ont besoin d'aide. Certains sponsors se sont engagés à soutenir le projet annuellement et HAI continue d'en chercher de nouveaux.

» 134.18_Fiche_HAI.pdf