Header
Ombre-haut

Description

Dans la ville de Gaoua, à presque 400 km de Ouagadougou, dans la province du Poni, l’Association a-b-c-d collabore avec l’Association Espoir des Malvoyants et Aveugles de Gaoua (AEMAG) afin de permettre à des jeunes des deux sexes souffrant de handicap de la vue (HDV) d’être encadrés, d’accéder à la formation ainsi qu’à l’emploi, et de développer leur estime d’eux-mêmes. • Le but du projet est de construire et d’équiper un centre polyvalent qui pourra héberger et instruire des enfants et des adolescents souffrant de HDV, en leur offrant un cadre et un accompagnement adaptés à leurs besoins particuliers. Une fois achevée, cette structure mettra l’accent sur l’insertion professionnelle des bénéficiaires (maraîchage, tissage, élevage), fournira un toit à ceux qui, venant de loin, ne trouvent pas de famille d’accueil, et dispensera des cours d’alphabétisation en braille pour jeunes et adultes.

Objectifs

Créer un centre polyvalent pour fournir à des jeunes handicapés de la vue un lieu d’hébergement, de formation et d’insertion professionnelle.

Bénéficiaires

32 personnes handicapées de la vue par année scolaire, 3 formateurs/encadreurs salariés, 4 employés.

Partenaire local

Association Espoir des Malvoyants et Aveugles de Gaoua (AEMAG)

Durée

2 ans

Montant recherché

CHF 36'000.-

Localisation

Burkina Faso, Région du Sud-Ouest, Province du Poni, Ville de Gaoua.

Résultats

15 enfants handicapés de la vue scolarisés ont été hébergés et accueillis durant la première année. Ces enfants font des activités pédagogiques, éducatives, ludiques et pratiques de la vie journalière.

L’objectif d’assurer la qualité de la formation a été partiellement atteint car 1 instructeur en tissage est opération tandis que la formation au maraichage et élevage débutera lors de la deuxième année, mais les difficultés du démarrage ont pu être identifiées.

L’objectif de proposer un cadre de vie optimal aux HDV hébergés a été atteint. 3 personnes s’occupent de l’encadrement des enfants avec de l’alphabétisation en braille, des cours d’appui scolaire, des gestes de la vie quotidienne et de comportement social. Il s’agira d’ajouter des activités physiques, sportives et ludiques.

A ce jour, 6 apprenants ont été formé au tissage. Le volet jardinage et élevage est en préparation. Il est constaté que, pour atteindre l’objectif fixé de 22 apprenants formés, un effort important doit être fourni par une sensibilisation auprès des familles et une diversification des formations.

8 manifestations de sensibilisation telles que théâtre, émissions radio ou télé ont été organisées mais doivent encore s’intensifier.

Le forage est opérationnel et le projet solaire fonctionne bien. 1 gardien et 1 chauffeur sont engagés. A ce jour, seul le jardin a pu être clôturé. Des cheminements reliant les bâtiments ont été réalisés pour faciliter le déplacement des HDV.

» 114-16_abcd-web.pdf