Header
Ombre-haut

Associations Grandir à Butare et Rwanda Ensemble : Etat de situation de leurs projets au Rwanda

Le coronavirus a finalement atteint le Rwanda le samedi 14 mars. Très rapidement, les écoles, les églises sont fermées, les rassemblements sont interdits et les employeurs demandent à leurs employés de travailler chez eux. La pandémie progresse à son rythme. Le pays tourne au ralenti.

Les boursiers que nous soutenons sont retournés au domicile familial. Toute circulation est interdite : bus, motos, toute la population est confinée au domicile.

Les dernières mesures gouvernementales (début mai) prévoient un allégement du confinement. Les transports à l'intérieur des régions (Kigali reste isolé du reste du pays), l’ouverture des magasins et des marchés sont autorisés mais les écoles restent fermées jusqu'en septembre. Selon toute vraisemblance, les écoliers débuteront alors une nouvelle année scolaire.

Pas d'argent pas de travail ! La pandémie amène en plus de la maladie, la faim. Début avril, le gouvernement étudie l’organisation de la distribution de vivres. La population et les paroisses se mobilisent pour distribuer des vivres grâce aux collectes.

Notre futur projet d’hôtel maternel est aussi impacté, mais nous avons adressé une aide d’urgence pour les 20 jeunes mères en difficulté.

Notre projet de minicentrale solaire progresse malgré la pandémie et dès que le déconfinement sera autorisé, nous allons pouvoir mettre la station de recharge en fonction et commencer la distribution des lampes solaires en juin.